Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Invité le Mer 31 Aoû 2011, 20:13

Ça fait plaisir! Vous avez l'air de faire un très beau cheminement! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par MyrtillesLou le Mer 31 Aoû 2011, 21:30

J'ai lu votre discution et je me suis rappeler ma propre enfance.J'ai détesté l'école et j'ai pleuré de nombreux soirs autour de la table lors des devoirs.Pour moi, c'était le fun l'école pour les amis et les cours d'art plastiques mais les devoirs obligatoires etait de trop pour moi.
En vous lisant, je me rends compte que l'école n'était pas un lieu pour moi et que mes parents auraient dû me faire l'école à la maison...bref, j'ai vraiment hâte de voir quel genre d'enfant sera Lou et s'il aimera et voudra aller à l'école...pour l'instant il est trop petit pour vraiment savoir....
Je serais peut-être dans le même bâteau que vous dans quelques années...Je voulais juste faire ce petit commentaire perso...
Je suiverais le déroulement de votre histoire So24.
avatar
MyrtillesLou

Messages : 175
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 32
Localisation : Montréal

http://www.auberge-alternative.qc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Ale le Mer 31 Aoû 2011, 21:59

C'est drôle que tu dises ça maintenant MyrtillesLou, je n'étais pas du tout faite pour l'école étant petite, même si j'obtenais d'excellents résultats, mais même si l'école à la maison m'intéresse beaucoup,j'ai le feeling que mon fils n'est pas comme moi. Bon, il est encore jeune cela dit.
avatar
Ale

Messages : 1258
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 33
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Piff le Mer 31 Aoû 2011, 23:29

Very Happy


Dernière édition par Élisa le Mer 30 Jan 2013, 01:38, édité 1 fois
avatar
Piff

Messages : 735
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Invité le Jeu 01 Sep 2011, 00:05

Moi non plus, je n'aime pas l'idée du "tu commences, donc tu finis".

En fait, pour moi la démarche, ce n'est pas tellement de faire vivre un gros stress à mon enfant sur une longue période pour absolument lui faire finir ce qu'il a commencé. C'est d'accompagner mon enfant dans le stress et les peurs qu'il vit, l'encourager avec amour, l'aider à développer une confiance en lui à travers les aléas de la vie. C'est de comprendre ce qui lui cause le stress (peur d'être jugé par exemple) et agir sur ce qu'il contrôle (son attitude envers lui-même) et sur moi-même en tant que parent, pour dédramatiser la situation et arriver à en tirer du plaisir, quand c'est possible. Le type d'accompagnement dans ces situations fait toute la différence.

À travers de ça, on apprend à reconnaître les défis qui sont à notre taille (à celle de l'enfant et du parent qui agit comme modèle et guide). Quand c'est trop, c'est trop, et ce n'est pas un échec que de se réajuster, c'est un apprentissage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par IsabelleV le Jeu 01 Sep 2011, 07:08

en fait je ne parlais pas du tout de tu commence donc tu finis mais juste d'encourager à être persévérant....

Je n'ai jamais fait de sport de ma vie parce que j'ai jamais voulu et qu'on ne m'y a jamais encouragé...

Des que je n'étais plus dans ma zone de confort, je le disais et on me sortais de la...ce qui est correct aussi, mais je crois qu'il faut apprendre à apprivoiser ca aussi sortir de sa zone de confort...


C'est d'accompagner mon enfant dans le stress et les peurs qu'il vit, l'encourager avec amour, l'aider à développer une confiance en lui à travers les aléas de la vie. C'est de comprendre ce qui lui cause le stress (peur d'être jugé par exemple) et agir sur ce qu'il contrôle (son attitude envers lui-même) et sur moi-même en tant que parent, pour dédramatiser la situation et arriver à en tirer du plaisir, quand c'est possible. Le type d'accompagnement dans ces situations fait toute la différence.

Tout à fait....
avatar
IsabelleV

Messages : 2513
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 33
Localisation : Laurentides

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par IsabelleV le Jeu 01 Sep 2011, 07:10

Ceci dit, je suis tous à fait libre et affranchie de mes parents, ils m'ont donné tout l'amours nécéssaire à bien partir dans la vie et je leur suis gratifiante pour tout et je peux tout à fait dire qu'ils ont réeussi Very Happy
avatar
IsabelleV

Messages : 2513
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 33
Localisation : Laurentides

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Choupette le Jeu 01 Sep 2011, 08:25

Je sais pas trop si j'arriverai à bien expliquer ce que j'ai en tête mais bon, je me lance.

Je commence par une exemple ça va m'aider. Mettons un enfant timide, j'entends souvent qu'il faudrait envoyer cet enfant à la garderie pour qu'il se "dégène"! Je ne crois pas trop à cette théorie. J'ai plutôt le sentiment qu'un enfant timide restera timide mais que le parent doit aider son enfant à développer des trucs pour vaincre sa timidité. Si l'enfant est parachuté dans une garderie, temps plein, longue journée, qu'il n'aime pas ça dutout, je pense que l'enfant restera timide mais qu'en plus il deviendra peut-être nerveux, angoissé...etc.
Si le parent trouve la bonne façon, adaptée à son enfant, celui-ci réussira peut-être à se trouver des trucs et la timidité s'estompera un peu mais je pense qu'à la base, il restera avec son tempérament timide.

Je pense que c'est la même chose question persévérance, ça peut être de la peur qui se cache derrière le désir de lâcher ou de fuir qqch, la peur d'échouer, la peur de décevoir...etc. Donc de permettre à l'enfant de lâcher ou d'insister pour qu'il continue, dans un cas comme dans l'autre la peur restera là. Mais on peut l'accompagner et l'aider à se trouver des outils.


Choupette

Messages : 224
Date d'inscription : 13/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Choupette le Jeu 01 Sep 2011, 08:28

Ély je viens de relire un de tes messages, finalement j'pense que t'avais déjà tout dit! Smile

Choupette

Messages : 224
Date d'inscription : 13/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Gege le Jeu 01 Sep 2011, 08:57

Au-travers de l'entrée scolaire, j'ai remarqué quelque chose de MAJEUR: toute cette hyper-stimulation et ces changements sont épuisants pour les enfants. En maternelle, les miens faiaient une sieste après l'école, et dès la première année, ils se couchent très tôt, genre 7h. Et ils ne se font pas prier!! On leur impose un horaire, un rythme, et c'est fatiguant pour eux cette transition. Je remarque le même phénomène à chaque début d'année scolaire.
Bref, les trucs des filles sont super, je trouve intéressante la discussion sur la persévérance (je ne suis pas vraiment positionnée la-dessus encore, mon chum et moi avons été des élèves talentueux qui ne mettaient pas d'efforts pour réussir, donc éventuellement ça a fessé, mais plus tard alors que nous avions plus d'outils, mettons... ça me questionne beaucoup, car moi ça a été correct, mais mon chum a lâché l'école... et un retour à 30 ans, c'est correct, mais quand même un peu tardif... alors comment accompagner mes enfants dans l'apprentissage de la persévérance?? tout un questionnement).

Mais mon point: bien dormir, bien manger, avoir maman près le temps de la transition, revenir dîner à la maison si possible, voilà des petites stratégies qui ont facilité la transition.
Et (ce qui est parfois le plus difficile, faut travailler là-dessus surtout quand on est ambivalent face à l'école-maison) Y CROIRE NOUS-MÊMES ET AVOIR LE COURAGE DE NOS DÉCISIONS. Sinon, notre enfant est le premier à le remarquer et au lieu de l'accompagner dans un processus d'adaptation, inconsciemment on y nuit en ne l'acceptant pas soi-même.
avatar
Gege

Messages : 836
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 37
Localisation : Mont-Joli

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Invité le Jeu 01 Sep 2011, 22:21

IsabelleV a écrit:Ceci dit, je suis tous à fait libre et affranchie de mes parents, ils m'ont donné tout l'amours nécéssaire à bien partir dans la vie et je leur suis gratifiante pour tout et je peux tout à fait dire qu'ils ont réussi Very Happy
I love you

Choupette: Tu apportes une autre perspective intéressante! Smile
Choupette a écrit: Je pense que c'est la même chose question persévérance, ça peut être de la peur qui se cache derrière le désir de lâcher ou de fuir qqch, la peur d'échouer, la peur de décevoir...etc. Donc de permettre à l'enfant de lâcher ou d'insister pour qu'il continue, dans un cas comme dans l'autre la peur restera là. Mais on peut l'accompagner et l'aider à se trouver des outils.
Je crois qu'avec un accompagnement adéquat, on peut apprendre à surmonter ses peurs, tout dépend de la façon d'encourager et de notre désir de faire un cheminement avec notre enfant. J'étais très timide quand j'étais jeune, j'avais très peur de ce que pouvait penser les autres, mais en apprenant à m'accepter telle que je suis, à accepter mes faiblesses et mes erreurs (même si les autres les jugent), je deviens beaucoup plus confiante, la peur s'estompe beaucoup. On ne pourra pas avoir cette opportunité si on fuit systématiquement devant la peur. Mais bien sûr, là-dedans, il faut respecter l'endroit où est rendu l'enfant, parce que trop insiter devant une peur trop grande peut aggraver la situation.

Gege a écrit:Et (ce qui est parfois le plus difficile, faut travailler là-dessus surtout quand on est ambivalent face à l'école-maison) Y CROIRE NOUS-MÊMES ET AVOIR LE COURAGE DE NOS DÉCISIONS. Sinon, notre enfant est le premier à le remarquer et au lieu de l'accompagner dans un processus d'adaptation, inconsciemment on y nuit en ne l'acceptant pas soi-même.


Bien d'accord avec ça!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Invité le Jeu 01 Sep 2011, 22:28

So: J'ai pensé à un autre truc! Je joue parfois à être maladroite et à faire des erreurs avec Benjamin. Par exemple: en faisant le clown, je m'enfarge maladroitement pendant que je marche et je tombe, je jongle en échappant des trucs par terre... Rires garantis! Ça dédramatise le fait de faire des erreurs et de ne pas être parfait. Il n'y a pas longtemps, Benjamin avait peur de tomber et pleurait beaucoup quand ça lui arrivait même s'il ne se faisait pas vraiment mal. J'ai joué à tomber avec lui et maintenant, ça va beaucoup mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Invité le Jeu 01 Sep 2011, 22:33

Ma grande motivation de faire l'école à la maison est le plaisir d'apprendre et le contexte naturel dans lequel ça se fait. À l'école, je trouve qu'on focus beaucoup trop sur les notes, la performance, une certaine rigidité de comportement et je pense que ça stress beaucoup les enfants. Moi, c'est ce qui m'a énormément démotivée à l'école (même si je réussissais relativement facilement).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Manik le Ven 02 Sep 2011, 07:57

Ély a écrit:Entre-autre à cause de la mozus de socialisation... J'ai beau lui expliquer que ça nous pousserait à rencontrer beaucoup de monde, dans un contexte bien plus naturel qu'à l'école, il a un blocage psychologique.

Mais j'ai le temps de le travailler, vos explications/arguments sont les bienvenus!

Que Benjamin aura de la "sociabilisation" de qualité avec toi pour superviser.

C'est ce qui manque à mon beau-fils.. de la qualité dans ses relations.. Il veut un ami pour la vie, mais à l'école, ce sont des amis un jour et un ennemi l'autre jour..
À chaque 2 jours, il m'arrive à me dire qu'il s'est fait battre.. Et ce n'est pas le seul, un autre s'était fait cassé un doigt l'an passé.. J'ai rencontré le directeur avec mon beau-fils, donné des noms. Il m'a dit qu'il allait avertir les surveillantes de plus surveiller les 2e années.. Rien n'a marché.. Toujours de la bagarre et voilà..
Ou du niaisage que son voisin de table écrase sa sandwich et mon beau-fils est tellement dédaignieux que si sa sandwich ne ressemble plus à une sandwich, il ne veut pas la manger ou si qqn d'autre touche à son lunch et bien il ne mange pu.
Et pas moyen qu'il change de place, la surveillante ne veut pas.. Et ne sévi pas lorsque ce petit voisin trouble fête sacage le lunch à Charlou.

Et poche de faire cela.. mais la seule solution que nous avons trouvé et d'apprendre à avoir du caractère et à ne pas se laisser battre et se faire niaiser. Dire que je ne pensais jamais devoir apprendre cela un jour à mes enfants... Nous habitons dans un quartier assez mixtes où les riches vont à l'école privée et le reste.. vont à l'école du coin de la rue.. Quelle mentalité là-bas... J'ai hâte de déménager, ça fait pitié ici.


Alors de la sociabilisation non surveillée, c'est pire que d'en avoir moins, mais surveillée et animée.

Voilà ton argument! flower
avatar
Manik

Messages : 414
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 30
Localisation : Laval

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par La louve le Ven 02 Sep 2011, 08:38

Ély, plusieurs groupes de soutien offrent des activités ouvertes aux familles qui songent à faire l'école à la maison, qui s'interrogent. Rencontrer des gens qui le vivent, observer les interractions entre les enfants, discuter avec les parents et les enfants... c'est bien souvent ce qui fait changer les papas d'avis. Wink


Quoique dans notre cas, notre premier contact avec une famille déscolarisante a bien failli faire mourir le projet... nous étions tombé sur une famille très très très marginale... What a Face La rencontre de groupe évite généralement ce genre de mésaventure geek


Le Congrès de l'AQPEC et le Symposium de l'AQED sont aussi de bons moyens de se familiariser avec la réalité de l'école à la maison. Encore là, mieux vaut bien choisir... les prières et les constantes références à Dieu du Congrès de l'AQPEC ne sont peut-être pas les meilleurs vendeurs pour un papa athé ou très peu porté sur la religion. silent
avatar
La louve

Messages : 395
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : la Petite Nation en Outaouais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Invité le Ven 02 Sep 2011, 22:35

Merci pour les infos les filles! Smile

On fera probalement une démarche là-dessus, en voyant un peu comment Benjamin s'enligne aussi. Mais je me rends compte que c'est un peu dur à concevoir d'avoir une philosophie de liberté à la maison, une éducation sans récompenses ni punitions, et d'envoyer notre enfant à l'école (à moins que ce soit une école spéciale qui va plus dans ce sens là).

On verra bien où ça nous mènera! Smile J'vais encore faire jaser autour de moi, yay! alien


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Legatia le Dim 04 Sep 2011, 14:48

Mon chum et moi avons eu de bien mauvaises expériences avec l'école, disons que ça ne nous donne pas tellement envie d'y envoyer nos enfants...

Mon chum se faisait battre et niaiser pratiquement tous les jours, jusqu'à ce qu'il se tanne et casse la mâchoire d'un grand de secondaire 5 alors qu'il n'était qu'en secondaire 1. Il a dû gagner le respect des autres en leur faisant peur... Ce numéro de Jean-François Mercier ressemble pas mal à son histoire, sauf que dans son cas, sa mère n'était même pas disponible pour l'écouter... https://www.youtube.com/watch?v=HAjpCcHsejU

Moi, c'était simplement que je n'étais pas du tout faite pour vivre dans le système scolaire. Je faisais même des attaques de panique à la fin du primaire et personne n'a jamais pensé en parler à mes parents... J'étais une élève brillante et sage, mais je ne faisais aucun effort, encore moins de devoirs, alors je me retrouvais constamment en retenue ou avec des réflexions à faire...

J'ai l'impression pour l'instant que Clémentine est une enfant hautement sociable avec tout un caractère, donc elle s'adapterait probablement mieux que nous, mais encore là, ça ne veut pas dire grand chose. Je pense que l'école peut convenir à certains enfants, mais qu'il faut s'adapter quand ce n'est pas le cas!
avatar
Legatia

Messages : 376
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 31
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le sentiment d'être isolés quand on fait l'école à la maison?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum