Unconditional Parenting — Alfie Kohn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Unconditional Parenting — Alfie Kohn

Message par Marie-Claude le Jeu 19 Juil 2012, 22:18

J'aimerais savoir si l'une d'entre vous a lu le livre « Unconditional Parenting » de Alfie Kohn ? Je commence tout juste à le lire et je comprends, pour le moment, qu'il s'agit d'une philosophie d'éducation sans punition ni récompense. Je suis d'accord avec ça mais je me demande quelles sont les alternatives ?! Je me suis rendue compte que je félicitais souvent mon enfant lorsqu'il réussit à faire quelque chose : « bravo ! » ... sauf que selon lui, il ne faudrait pas faire ça car ça fait en sorte que l'enfant devient dépendant des félicitations pour construire son estime de lui-même.

Je vais poursuivre ma lecture mais si vous avez des commentaires à faire à ce sujet, je serais intéressée de vous entendre.
avatar
Marie-Claude

Messages : 129
Date d'inscription : 05/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unconditional Parenting — Alfie Kohn

Message par laeti3 le Ven 20 Juil 2012, 18:25

je suis le post, car je suis très intéressée par les commentaires !
avatar
laeti3

Messages : 18
Date d'inscription : 20/07/2012
Localisation : bientôt à loretteville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unconditional Parenting — Alfie Kohn

Message par Quinoa le Dim 22 Juil 2012, 17:40

Je l'ai lu. J'ai aimé la philosophie mais je trouve qu'il ne donne pas vraiment de pistes concrètes.

Mon ainée est très très opposante (probablement trouble oppositionnel nous irons en évaluation) .

C'est une bonne introduction à ce type d'éducation mais après j'avais "soif" de lire plus pour du concret.

avatar
Quinoa

Messages : 322
Date d'inscription : 16/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unconditional Parenting — Alfie Kohn

Message par Guenièvre le Dim 29 Juil 2012, 09:39

Je l'ai lu aussi, pas au complet en fait. Je pense que côté félicitations, tout est une question de dosage, et d'intention. Tout le monde a besoin de reconnaissance et d'encouragement. Quand ma fille accomplit quelque chose, et que je suis sincèrement fière d'elle, je n'hésite pas à la féliciter. Les premiers pas d'un bambin, ses premiers dessins, quand ils commencent à s'habiller seuls, etc., ce sont des accomplissements qui méritent d'être soulignés.

Le problème, c'est quand c'est utilisé dans le but de contrôler le comportement de l'enfant. Entendu pour vrai, dans un parc, une éducatrice demander à un enfant de pousser un autre sur la balançoire (pendant qu'elle ne faisait rien), et ensuite lui dire bravo. Ça, c'est à mon avis de la manipulation. Un simple merci me semble plus approprié qu'un bravo.
avatar
Guenièvre

Messages : 936
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Montréal

http://www.liensmaternels.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unconditional Parenting — Alfie Kohn

Message par Bleue le Dim 29 Juil 2012, 22:27

J'ai beaucoup entendu ma superviseur de stage 1, une sommité dans le domaine de la maternelle au Québec, dire qu'on entend trop de "bravo champion!" dans les familles et les écoles.

Selon mes cours en éducation, en effet, les enfants devraient plutôt trouver une motivation intrinsèque. Cependant, je crois que des félicitations sincères pour les premières fois en appuyant sur la capacité que l'enfant pourra maintenant poursuivre est très bénéfique dans la voie de développer sa motivation intrinsèque.

Ex.: Un enfant a fait un dessin et il démontre une fierté évidante. Il vient vous le montrer. Vous pouvez dire "Tu es fière de ton dessin parce que tu as travaillé fort pour le réussir!" au lieu d'un simple "Bravo, tu as fait un beau dessin!". Il s'agit de répondre en lui offrant du vocabulaire pour exprimer ses émotions.

Par rapport à l'exemple, il est aussi important de ne pas banaliser si l'enfant exprime qu'il n'est pas beau son dessin. Il faut plutôt l'aider à chercher pourquoi il n'aime pas son dessin. C'est légitime de ne pas être satisfait de notre travail et c'est triste d'entendre des parents, éducateurs ou enseignants pousser sur "ben non! Y'é beau ton dessin, moi je l'aime!". L'enfant s'en fiche que vous l'aimiez, lui il ne l'aime pas pour X raison. De dire qu'il est beau, c'est renier son émotion.
avatar
Bleue

Messages : 71
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 36
Localisation : Verdun

http://valerieboisvert.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unconditional Parenting — Alfie Kohn

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum