Dilemme du siècle

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Dilemme du siècle

Message par Caroline le Sam 12 Déc 2009, 22:27

Ici se trame un méchant dilemme interne. Interne à l'intérieur de moi, interne à l'intérieur de mon couple.

Ma grande entre en maternelle en septembre. C'était une évidence pour moi qu'elle irait à l'école. C'est devenue une évidence que je ferais l'école à la maison. C'est devenue une évidence que je deviendrais folle à rester à la maison encore des années. C'est devenue une évidence que je ne serais jamais capable de l'envoyer dans le système scolaire.

Ça pu de fin!

On est super serré financièrement. On est un peu écoeuré de cette situation.
J'ai accès à une école alternative. On va à la rencontre en février. Je devais rencontrer le groupe de soutient du coin, mais j'ai pogné la gastro, entk, je vous épargne les détails on y a pas été.

Mon chum ne veut pas. Il veut que je travaille, il veut que les enfants vivent l'expérience de l'école. Il dit qu'il ne sait pas, qu'il veut peut-être faire l'école à la maison, mais bon, c'est visible. Après 11 ans, j'commence à être capable de lire entre ses lignes tsé.

J'ai déterminé une chose, mes enfants n'iront pas à l'école "ordinaire". Oh que non monsieur. Il a mine renfrogné quand je dis ça, mais bon.

Sauf que là, j'suis pas certaine de l'envoyer à l'alternatif non plus... Mais les évidences citées plus haut sont toujours valides, j'suis pas sûr de rester saine d'esprit à rester au foyer.

J'ai une copine qui serait peut-être prête à partager des jours avec moi. Sa fille a le même âge que ma grande, mais je suis certaine qu'elle prendrait ma plus jeune aussi.

Comment on départage ça? Comment on décide? J'veux pas scrapper la chance de ma fille d'aller à l'alternatif pour me rendre compte que je ne serais pas capable de les accompagner là dedans... En même temps, l'aventure me tente terriblement (école à la maison).

Sinon, de mon point de vu, le meilleur reste l'éducation en famille. C'est pas là dessus qu'est mon débat interne...

avatar
Caroline

Messages : 928
Date d'inscription : 12/12/2009

http://www.parentzie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Tchintcha le Dim 13 Déc 2009, 10:04

Bonjour Caroline,

Je pense que tu n'es sûrement pas la seule à vivre ce dilemme. Je connais au moins une autre personne qui est en train de le vivre justement.

Moi, je crois que je ne suis pas encore rendue là et que je suis encore en lune de miel de mon retour à la maison (mon stage a tellement été un cauchemar... ).

Je pense que la réflexion que tu nous amènes soulève plusieurs questions.

Dabord, est-ce qu'elle est inscrite à l'école alternative ta fille? Sinon, je comencerais par vérifier si c'est encore possible, parce que des fois, il faut se prendre 2 ans à l'avance.

Ensuite, va à la rencontre et pose toutes les questions que tu veux: genre, est-ce que tu peux débarquer à l'improviste dans les classes quand tu veux. Comment se fait l'intégration des maternelles, est-ce qu'on peut intégrer un enfant à partir de la 2ème année (par exemple)

Et ta fille elle, comment elle se situe dans le questionnement? Est-ce qu'elle veut y aller à l'école?

Est-ce que tu retournerais travailler sur le champ ou tu resterais avec ta petite dernière? Parce que si tu restes avec ta dernière, as-tu songé faire un essai école-maison pour une année ou 2 et voir comment tu aimes ça?

Comme je le disais à quelqu'un, je crois qu'il ne faut pas voir ça à long terme, mais une année à la fois. Un contrat qu'on renouvelle, année après anne, autant avec toi que tes enfants.

Sinon, côté accompagnement, pourquoi tu dis que tu ne te sentirais pas capable? Qu'est-ce qui te fait peur? Il y a des groupes de soutien qui existent, pour briser la solitude, il y a aussi l'AQ4P . Aussi, je ne sais pas si ce serait possible, mais tes filles vieillissent, est-ce que ce serait possible pour toi de concilier un travail à temps partiel avec l'horaire de ton chum? Comme ça tu aurais du temps pour toi aussi...

Bref, ce sont quelques pistes de réflexion que je te propose. Qu'en dis-tu?
avatar
Tchintcha

Messages : 2470
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Laurentides

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Dim 13 Déc 2009, 10:16

Caroline,
j'ai l'impression que tu décris mon histoire!

Ma fille a 6 ans et est maintenant en première année, j'ai eu ce type de réflexion aussi et je sais que je ne serais pas arrivée à faire l'école à la maison pour les mêmes raisons que toi et mon conjoint avait le même discours que le tiens.

Ma fille va maintenant à l'école alternative et j'en suis vraiment très heureuse! Je peux me pointer n'importe quand sans le dire à l'avance, la philosophie de l'école me ressemble beaucoup et elle arrive a s'épanouir au delà de mes espérances.

Toutes les écoles alternatives ne sont pas nécéssairement pareil mais ça se ressemble beaucoup. Va visiter, ça te donnera une bonne idée. POur moi, sachant qu'il est très difficile de faire entrer un enfant après la maternelle, je l'ai inscrit en me disant, si ça marche et bien elle y est, si ça ne marche pas alors on arrête la machine.

Maintenant que ma fille y est, la place de mon fils est assurée, voilà un soucis de moins.

Si tu as des questions à propos de ces écoles, il me fera plaisir de te répondre.

Bonne réflexion!
Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Maé le Dim 13 Déc 2009, 20:46

Pour ma part, une chose est déterminée, si un de mes enfants éprouve autant de difficulté d'adaptation au milieu scolaire que mon premier, c'est juré, nous faisons le moove. D'ailleurs tous le monde est prévenue, aucune discussion sur le sujet ne me fera changer d'idée.

Mais si l'adaptation se fait bien, ils iront! parce que tout ce que tu décris c'est aussi ce que je vis comme dilemme au quotidien après quelques années à la maison. Je suis un peu plus vieille aussi, le dynamisme n'y est pas toujours!

Mais pour le moment je n'y songe pas... mais jamais dire jamais!!!
avatar
Maé

Messages : 51
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 47
Localisation : Mauricie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Domino le Lun 14 Déc 2009, 00:35

Hélo, moi j'aimerais en savoir davantage sur le processus par lequel tu es passé pour trouvé une école alternative. Je déménage à Boisbriand en juillet et mon enfant auras à peine 5 mois! Mais comme je suis échaudé par les places en garderie, je m'y prend d'avance avec la recherche d'écoles alternatives dans le coin. J'ai trouvé l'école Coeur à coeur è Saint-Eustache ( http://sites.cssmi.qc.ca/coeuracoeur/ ), l'école des Ramilles avec volet alternatif à Blainville ( http://sites.cssmi.qc.ca/ramillesalt/ ) et l'école Le sentier à Boisbriand ( http://sites.cssmi.qc.ca/lesentier/ ). Ma question plus précisément c'est quand doit-on «réserver» une place pour notre enfant? Faut-il l'inscrire plusieurs années à l'avance? Faut-il aller faire du PR et des sourires à comme à la garderie, pour s'assurer la sympathie de la direction scolaire?

Merci pour ce partage riche et aidant.
avatar
Domino

Messages : 38
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Boisbriand

http://www.dominiquelemay.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Tchintcha le Lun 14 Déc 2009, 00:40

Je me permets une réponse, même si je n'ai pas fait le processus moi-même je suis un peu au courant. Habituellement, on doit s'informer quand notre enfant atteint 3 ans. On va à la rencontre d'infos et on voit alors ce qu'Il faut faire. La condition pour que notre enfant soit accepté dans une école alternative, c'est l'implication des parents. Alors il ne faut pas attendre à la dernière minute...Mais oui, c'est contingenté, alors il faut se prendre à l'avance!
avatar
Tchintcha

Messages : 2470
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Laurentides

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Lun 14 Déc 2009, 08:15

Domino, Tchintcha n'est pas très loin de ce qui en est.

Moi j'ai été me renseigner quand ma fille avait trois ans et je me suis fait retourner en disant que c'était trop tôt.

Alors je vais te dire comment ça fonctionne à celle de ma fille mais renseigne toi auprès de celle qui t'intéresse, toutes les écoles alternatives ne fonctionnent pas nécéssairement de la même façon. En passant, j'ai entendu beaucoup de bien pour l'école altenative de Ste-Thérèse.

Vers le mois de janvier avant l'entrée à la maternelle, l'école envoie un communiqué pour les gens interessé à y envoyer leurs enfants, nous devons alors nous rendre à une rencontre qui explique la philosophie de l'école, l'implication des parents obligatoire (pour nous c'est une fois par mois) etc.. si nous sommes toujours interessés, nous sommes convoqués à une autre rencontre qui explique plus en détrails l'école, si nous sommes toujours interessés, nous sommes encore convoqués et cette fois ils nous font vivre une journée (un avant-midi) comme les enfants le vivent. Tu le devineras, il y a une élimination naturelle qui se fait après toutes ces étapes. À partir de là, c'est la pige, les enfants ne sont pas choisis mais c'est carrément un tire au sort. Quand j'ai inscrit ma fille, il y avait 22 demandes (après les étapes) et 18 places disponibles.

La place de mon fils est assuré car ils donnent priorité au frères et soeurs, de plus, les enfants de mes enfants auront aussi priorité.

À la maternelle, les classes sont de 15 enfants et les autres années sont d'environ 20 enfants. Les années sont divisés en cycles (1iere et 2ième enssemble, 3ième et 4 ième enssemble puis 5ième et 6ième enssemble) Les plus vieux de chaques cycles doivent aider les plus jeunes, l'entraide est très importante. Ils font plus d'éducation physique qu'aux autres écoles, à notre école ils offrent aussi un cours de cirque une fois par semaine, ils ont des sorties éducatives à toutes les deux semaines et un multi-âge aux deux semaines aussi. Ils font des projets régulièrement qui englobe toutes les matières voulus.

Les enfants dans cette école sont très à l'aise avec les adultes, je ne vois jamais de rage et ils semblent tous êtres heureux, c'est vraiment spécial! Ils reçoivent une éducation dans le respect de chacun. Ils travaillent avec les forces et faiblesses de chacun. Quand j'entre dans l'école, je me fait régulièrement ouvrir la porte par un enfant, je me fait dire bonjour avec un beau sourir et on s'excuse si je me fait bousculer par erreur.

Je ne me suis jamais fait poser de question sur les vaccins, même pas celle de la H1N1 que j'ai refusé.

J'allais oublier, il faut que tu inscrive ton enfant à l'école de ton quartier quand même, et le dossier sera transféré si l'enfant est accepté, c'est obligatoire.

Alors voilà, pour ma part, je suis vendue et très satisfaite, si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas!

Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Domino le Lun 14 Déc 2009, 10:15

WOW! sunny
Merci pour la réponse complète. Je suis ravie. C'est un excellent point de départ. Puis-je te demander à quelle école est ton enfant?
avatar
Domino

Messages : 38
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Boisbriand

http://www.dominiquelemay.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Lun 14 Déc 2009, 21:53

Domino,
ça me fait plaisir!

Elle va à l'école la Fourmilière à St-Jérôme.

Justement, pendant l'heure du souper ce soir, ma fille me racontait sa belle visite au musée aujourd'hui, c'est très agréable!

Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Caroline le Lun 14 Déc 2009, 23:46

J'ai accès au volet des ramilles ici, l'école se fait presqu'à pied de chez moi.

Domino, regarde bien. Je sais que tu n'as pas accès au volet des ramilles. Tu vas avoir soit le sentier à Ste-Thérèse ou soit Coeur à coeur à St-Eustache, une ou l'autre, ou rien.

Tchintcha, oui, je reste avec ma plus jeune 2 ans encore. Par contre, comme le dit Hélo, après la maternelle, tu oublies ça avoir une place.
Pour l'accompagnement, c'est simplement que des fois je deviens vraiment tannée d'être à la maison. Pu capable. Écoeurée. Veut, veut pas, quand je prends une pause de mes filles, je suis plus disponible pour elle après...

Ici, faut aller à la rencontre l'année où tu inscrits ton enfant. J'y vais en février pour l'inscription de septembre.

Ma fille elle, bah, elle veut bien les deux hahaha Wink C'est pas une grand aide sur le sujet...

Merci de vos réponses, je pense qu'effectivement, la première étape va être de voir à la rencontre. Finalement, elle ne sera peut-être même pas pigée et ça va règler la question!
avatar
Caroline

Messages : 928
Date d'inscription : 12/12/2009

http://www.parentzie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par La louve le Mer 16 Déc 2009, 10:52

Ah le dilemme!

Moi qui en suis à ma 10ème (10 !!! ) année d'éducation à domicile, j'ai encore parfois des questionnements de ce genre.

Je suis certaine que ce serait encore plus déchirant si j'avais accès à l'école alternative... (ma fille de 4 ans est intense... je ne serais pas contre le fait d'avoir une petite pause...) mais c'est inexistant dans mon coin.

Ce que je sais, c'est qu'il y a des moyens de concilier éducation à domicile et temps personnel.
Échanger des moments avec une autre famille en est une mais ce n'est pas la seule. C'est plus ardu quand on est isolée (j'habite maintenant au milieu de nulle part ) mais c'est tout de même réalisable quand on s'en donne la permission (je travaille sur ce point )

Je n'ai pas de solution toute faite mais je te suggère d'assister au Symposium de l'AQED en avril même si tu entreprends les démarches pour l'École alternative afin d'explorer à fond toutes tes possibilités.

Bonne réflexion!


La louve
avatar
La louve

Messages : 395
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : la Petite Nation en Outaouais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Invité le Ven 18 Déc 2009, 15:26

Je suis en désaccord avec vous quand vous comparez une école alternative à l'éducation à la maison.

Une ÉCOLE reste une école!

Les enfants doivent s'y rendre à tous les jours, de bonne heure le matin, en autobus jaune. Ils suivent tous le même programme même s'ils évoluent à leur rythme. Rappellez-vous que le stress de performance y est quand même et que les enseignants n'y sont pas plus disponibles qu'à l'école traditionnelle. De plus, certaines volets alternatifs partagent l'école traditionnelle du quartier; le taxage, l'intimidation et la compétition feront donc partie de leur quotidien dès 5 ans.

Je crois sincèrement que l'éducation en famille est un choix de vie et non un choix de lieu. L'école ne peut être transposée à la maison. Les apprentissages peuvent se faire sur 3 jours, avec peu de matériel et plus de sorties éducatives ou sportives. Les enfants sont aussi plus disponible pour pratiquer la musique ou un sport, car leurs journées sont allégées. Il y a aussi beaucoup d'apprentissages à faire au quotidien en cuisinant ou en jouant dehors. Il ne faut pas mettre la barre trop haute...

Rappelez-vous que la maternelle n'est pas obligatoire au Québec et qu'une école peut accepter un élève en cours d'année. Ici, nous avons fait le choix d'expérimenter l'éducation en famille pour la maternelle de mon aîné et nous en sommes à discuter de l'année prochaine. Je croyais prendre un décision pour l'avenir, mais les apprentissages de la maternelle sont si peu nombreux que je veux faire une autre année pour en avoir le coeur net.

Se joindre à un groupe de soutien est primordial. C'est en cotoyant des familles expérimentés que le chemin s'est tracé pour la nôtre. On se rend compte qu'il y a une multitude de façons de faire et le partage de ressources "scolaires" est génial. Plusieurs groupes acceptent les familles dont l'aîné a 4 ans, alors on peut évaluer notre intérêt avant de plonger.

Voilà mon grain de sel...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Ven 18 Déc 2009, 22:15

Mamannie,
tout d'abord, bienvenue!

Je ne crois pas que personne n'a comparé l'école à la maison versus l'école alternative, il est clair que c'est un choix de vie, pour ma part, je sais que je n'aurais pas été à la hauteur pour faire l'école à la maison.

Est-ce que tu parles en connaissance de cause à propos des écoles alternatives? Parceque ce que tu décris ne représente pas du tout ce dont je suis témoin à l'école de ma fille. Oui, sa prof est plus disponible, ma fille ne prend pas l'autobus mais nous la conduisons tout les jours comme la majorité des enfants dans son école (transport compliqué dans les alternatives considérant que les enfants viennent de partout). Tu dit que ces enfants vont vivrent le taxage dès l'âge de 5 ans...je ne vois pas ça non plus, et je parle en connaissance de cause puisque je participe à l'école de ma fille, j'en suis donc témoin. Il y a toujours des parents qui participent, qui aident les enfants et les profs, il y serait donc très difficile d'y faire du taxage. Bien-sûr, ça demeure une école avec des horaires et tout, et je suis très consciente de la différence, mais dit toi que tout le monde n'est pas fait pour l'école à la maison (que je respecte énormément), bref, l'école alternative demeure à mon sens, une bonne alternative à l'école régulière.

Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Invité le Sam 19 Déc 2009, 11:44

Bonjour,

Je savais bien que mon message précédent ferait du remous!!

Hélo, ta fille va déjà à l'école; vous avez pris la décision en considérant les aspects positifs et négatifs (j'imagine!!) et vous êtes satisfaits. C'est génial!!

Je mentionnais ces aspects de l'école surtout pour celles qui sont en sont à faire leur choix. Aussi, parce que j'ai l'impression que pour plusieurs l'école alternative est irréprochable. Il faut se rappeller que c'est une autre personne qui transmet ses valeurs à notre enfant pendant une grande partie de la journée.

Et même si certains parents s'impliquent, ça demeure un milieu où l'on doit faire des apprentissages selon un rythme établi pour tous. L'intimidation peut aussi être présente comme dans les écoles traditionnelles, ce n'est pas une bulle à l'écart des travers de la société.

Ceci dit, l'école à la maison ne protège pas de tout puisque nos enfants en cotoient d'autres quand même. Je suis aussi consciente que ce n'est pas un choix accessible à tous. J'en suis à ma première année et je n'ai certainement pas vécu tous les défis que ça implique...

Sans rancune!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Sam 19 Déc 2009, 15:03

[quote="Mamannie"]

Je savais bien que mon message précédent ferait du remous!!
Comment ne pas réagir?

Hélo, ta fille va déjà à l'école; vous avez pris la décision en considérant les aspects positifs et négatifs (j'imagine!!) et vous êtes satisfaits. C'est génial!!
Je crois que c'est clair.

Je mentionnais ces aspects de l'école surtout pour celles qui sont en sont à faire leur choix. Aussi, parce que j'ai l'impression que pour plusieurs l'école alternative est irréprochable.
Personne ni aucune institution ne peut se vanter d'être irréprochable.

Il faut se rappeller que c'est une autre personne qui transmet ses valeurs à notre enfant pendant une grande partie de la journée.
Les profs ne sont pas là pour transmettre leurs valeurs mais bien pour enseigner, un point à la ligne. L'école a des valeurs naturellement, dans le cadre de vie scolaire seulement.

Et même si certains parents s'impliquent, ça demeure un milieu où l'on doit faire des apprentissages selon un rythme établi pour tous.
Je vais parler de l'école de ma fille puisque je ne sais pas comment ça se passe ailleur, quoi que c'est le principe d'une école alternative. Premièrement, les enfants, peut importe le cadre d'apprentissage doivent atteindres les mêmes buts en fin d'année, soit d'avoir appris un programme conçu par le ministère de l'éducation. Dans son école, il ont des buts à atteindre chaque semaine, ils ont du temps cédulé (amplement de temps) pour y arriver. Après, quand le but est atteint, ils peuvent faire du bricolage, assister a des ateliers divers etc.. Si le travail n'est pas fait dans le temps alloué, le travail sera à faire à la maison la fin de semaine. Ce n'est encore jamais arrivé que ma fille revienne avec des travaux à faire. Ils apprennent à gérer leur temps et à s'organiser.

L'intimidation peut aussi être présente comme dans les écoles traditionnelles, ce n'est pas une bulle à l'écart des travers de la société.
Je peux dire que ce n'est pas vérifiable à l'école de ma fille ni dans celle de Ste-Thérèse (j'ai une amie qui y envoie son fils), ce n'est peut-être pas une bulle à l'écart des travers de la société mais en tout cas, le concept semble fonctionner, et tu sais, je ne suis pas pour la bulle qui protège de tout, il faut aussi que les enfants soient en contact avec les mauvais côtés de la vie, avec modération bien-sûr, sans tomber dans les excès, autrement, comment feront-ils face à la vie si ils grandissent dans une bulle?

Ceci dit, l'école à la maison ne protège pas de tout puisque nos enfants en cotoient d'autres quand même.
Heureusement, c'est tout à fait sain!

Je suis aussi consciente que ce n'est pas un choix accessible à tous. J'en suis à ma première année et je n'ai certainement pas vécu tous les défis que ça implique...
Je te souhaite bonne chance dans tes démarches et tu devrais venir nous reparler de ton expérience.

Je voudrais tout de même savoir sur quoi tu te base pour faire ces affirmations à propos des écoles alternatives? Parceque tu ne semble pas être très bien renseigné, c'est que qui me dérange dans tes propos.

En passant, il est pratiquement impossible d'entrer dans une alternative en cours d'année ou après la maternelle, les places étants déjà prises par les élèves sur place et considérent que le nombre d'enfants par classe est limité. À moins de tomber sur l'année ou un enfant quitte l'école pour x raisons, mais c'est aussi très rare.

Sans rancune!!
Absolument pas

Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Sam 19 Déc 2009, 17:34

Caroline a écrit:J'ai accès au volet des ramilles ici, l'école se fait presqu'à pied de chez moi.

Caroline, qu'est-ce que les ramilles?

Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Invité le Sam 19 Déc 2009, 21:42

Les profs ne sont pas là pour transmettre leurs valeurs mais bien pour enseigner, un point à la ligne.
Je ne crois pas que l'on puisse enseigner avec tout son coeur sans transmettre un peu de ses valeurs; c'est la nature humaine. Ceci dit, elles peuvent nous convenir et c'est pourquoi on n'en tient pas compte.

il est pratiquement impossible d'entrer dans une alternative en cours d'année ou après la maternelle,
C'est vrai, ce sont les écoles traditionnelles qui acceptent en tout temps; c'est leur mandat. Je disais cela pour démontrer que c'est possible d'essayer l'école à la maison et changer d'idée en cours d'année sans que l'enfant soit pénalisé. À l'école alternative, c'est impossible puisque c'est contingenté comme on l'a discuté plus haut.

Au sujet de l'intimidation, je ne crois pas qu'elle soit présente dans toutes les écoles et en tout temps sauf qu'il faut être réaliste et accepter que ça existe. C'est souvent caché et vécu secrètement par les enfants...

Je voudrais tout de même savoir sur quoi tu te base pour faire ces affirmations à propos des écoles alternatives? Parce que tu ne semble pas être très bien renseigné, c'est que qui me dérange dans tes propos.
En effet, mes enfants n'ont jamais fréquenté l'école ni alternative ni traditionnelle.

Le but de mon message était de montrer l'autre côté de la médaille. L'école qu'elle soit alternative ou traditionnelle demeure une institution avec ses règles et conventions pensées pour la majorité. C'est ce qui est le plus dérangeant selon moi. Les enfants doivent, dès 5 ans, plonger dans cette vie à toute allure. Pour ma famille, je suis en désaccord.

Même si les apprentissages se font au rythme de chacun et que le temps libre est utilisé de façon très stimulante, il n'en demeure pas moins que les enfants passent 7 heures à l'école dès 5 ans. Pour mes enfants, je trouve que c'est trop.

Aussi Hélo, nous avons toutes deux, fait des choix différents que nous assumons pour notre famille. C'est important d'être en paix avec les décisions que l'on prend, d'un coté comme de l'autre.

Notre discussion démontre une chose: il est très difficile de remettre l'école en question même si l'on fait preuve d'ouverture d'esprit. Alors imagine les débats que j'ai avec ma famille et mes amis!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Caroline le Sam 19 Déc 2009, 22:23

Hélo: Les ramilles est une école primaire à Blainville. Elle offre un volet alternatif, pour les familles habitant le nord de Blainville (au sud, c'est le sentier de Ste-Thérèse) et de Ste-Anne-des-Plaines.

Mamannie: En effet, le fait qu'ici ce ne soit qu'un volet, ça me bug. Mes enfants vont quand même cotoyé les autres enfants dans la cours d'école, être sous la responsabilité du service de garde de l'école traditionnel (le midi si jamais je ne peux être présente pour elles, on ne sait jamais)...

J'ai fais un stage dans une école alternative et non, réellement, aucun taxage. Tout problème d'intimidation, aussi petit il était était pris en charge illico presto par tous les intervenants dans la vie de l'enfant (parents, directions, éducatrice, prof...). Oui, les profs étaient plus disponible, j'imagine que c'est parce que les enfants sont beaucoup plus autonomes dans leurs apprentissages (puisque les apprentissages partent d'eux) que dans une école traditionnelle où les enfants sont dépendants du professseur (parce que les apprentissages partent du prof). De plus, le multi-âge des classes permet une entraide entre les élèves ce qui allège la tâche du professeur et la présence des parents aident beaucoup aussi.

Ce n'est pas le monde parfait, mais l'école alternative offre un milieu de vie beaucoup plus riche et adapté que le milieu traditionnel.

Enfin! C'est tellement compliqué! Des jours comme aujourd'hui, tellement difficile, où ma grande a été super exigente et que je me trouve plate et poche comme mère me plonge dans le doute encore plus. Y'é où le bouton pause sur le temps qui passe?
avatar
Caroline

Messages : 928
Date d'inscription : 12/12/2009

http://www.parentzie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Invité le Sam 19 Déc 2009, 22:38

Des jours comme aujourd'hui, tellement difficile, où ma grande a été super exigente et que je me trouve plate et poche comme mère me plonge dans le doute encore plus. Y'é où le bouton pause sur le temps qui passe?
Je pense que l'on a toutes des journées poches où rien ne va. Bizarement, c'est dans cet état d'esprit que l'on remet nos décisions en doute...Quels êtres compliqués nous sommes!!

Ah oui, si tu trouves le bouton d'arrêt, fais moi signe!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Tchintcha le Dim 20 Déc 2009, 01:12

Bon, je vais parler avec mon expérience de mère qui n'a qu'une seule enfant de même pas 2 ans. Vous me pardonnerez d'avoir quand même une opinion sur le sujet...

Je suis pas mal en ligne avec ce que Mamannie dit. Une école, qu'elle soit alternative ou traditionnelle, ça reste une école. Pensée pour la majorité. Même si à l'alternatif, c'est beaucoup mieux que le traditionnel.

Ça impose un horaire strict, des levers tôts le matin. Ça impose un certain rythme d'apprentissage et aussi certains apprentissages.

Un enfant ne peut pas juste décider de retarder son apprentissage de la lecture à 10 ans si ça lui chante.

De 0 à 5 ans, les enfants apprennent en jouant. Si on leur laissait la chance, ils seraient capables de continuer d'apprendre de leur propre chef tout en continuant de s'amuser.

Je suis aussi d'accord que les profs, veut veut pas, ils les transmettent leurs valeurs. C'est comme le médecin qui annonce à la pauvre mère fatiguée qu'à 6 mois, son bébé est bien capable de se passer de lait et qu'elle peut le laisser pleurer. Il ne vient pas de transmettre une connaissance médicale, mais bien un jugement de valeur!

Mamiannie, c'est tellement vrai ce que tu dis, pourquoi est-ce qu'on prend toujours nos décisions les journées où ça va mal?

Caroline: Si ça peut te consoler, hier, j'ai obligé ma fille à faire pipi! . Je l'ai forcé à aller sur le pot!! On devait quitter, on avait un long chemin à faire et elle n'avait toujours pas fait son pipi du matin. Je me suis tellement détestée, tu n'as pas idée. Faque oui, des journées poches et des réactions à chier, on en a toutes! mais je crois quand même que c'est avec nous que nos enfants sont les mieux, même si on n'est pas parfaite et que oui, des fois, on la saute notre coche! Et je préfère que ce soit moi qui saute une coche qu'un prof à l'école (parce que tout le monde à des mauvaises journées!)

je vous suggère deux livres:

- Libres enfants de Summerhill de Alexander S. Neill

et

- Comme des invitées de marque de Léandre Bergeron
avatar
Tchintcha

Messages : 2470
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Laurentides

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Dim 20 Déc 2009, 09:27

[quote="Mamannie"]
Les enfants doivent, dès 5 ans, plonger dans cette vie à toute allure. Pour ma famille, je suis en désaccord.
Ça, c'est bien vrai, j'ai trouvé très difficile la maternelle pour ma fille, par contre je lui donnais des congés régulièrement et je coupais souvent dans les journées. Ça a aidé et l'école n'en a pas fait d'histoire (sauf la prof qui n'aimait pas ça mais elle est demeurée respectueuse).

Notre discussion démontre une chose: il est très difficile de remettre l'école en question même si l'on fait preuve d'ouverture d'esprit. Alors imagine les débats que j'ai avec ma famille et mes amis!!
Oui, je me fais regarder tout croche quand je dit que ma fille va a l'alternative alors j'imagine pour l'école à la maison..
Ceci dit, je n'ai pas de problème avec les opinions diverses sur le sujet, j'ai surtout un problème avec les fausses informations. Il faut tout de même être renseigné un minimum pour pouvoir discuter des détails du quotidien.

Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Hélo le Dim 20 Déc 2009, 09:32

[quote="Caroline"]
Hélo: Les ramilles est une école primaire à Blainville. Elle offre un volet alternatif, pour les familles habitant le nord de Blainville (au sud, c'est le sentier de Ste-Thérèse) et de Ste-Anne-des-Plaines.
Merci Caroline, je ne connaissais pas..

Enfin! C'est tellement compliqué! Des jours comme aujourd'hui, tellement difficile, où ma grande a été super exigente et que je me trouve plate et poche comme mère me plonge dans le doute encore plus. Y'é où le bouton pause sur le temps qui passe?

Ça demande de l'énergie parfois, comme je te comprend!

Hélo
avatar
Hélo

Messages : 62
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Mille-Isles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Caroline le Dim 20 Déc 2009, 22:16

C'est tellement compliqué. Y'a beaucoup de choses, veut, veut pas, qui entre en ligne de compte, le père entre autre Wink

Tchitcha; j'ai comme cette impression là aussi, que mes impatiences sont moins pire que les impatiences d'un prof...Pour les lectures, ce qui me décourage, c'est que moi, je suis quand même pas pire convaincue. C'est mon chum qui aurait besoin de lire. Mais mon chum travaille genre 60 heures semaines et le reste du temps il dort ou s'occupe des enfants. Je comprends qu'il a de la misère à mettre son énergie là dessus, il a envie de déléguer un peu.
avatar
Caroline

Messages : 928
Date d'inscription : 12/12/2009

http://www.parentzie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par La louve le Lun 21 Déc 2009, 11:02

Pour les papas occupés qui manquent de temps (ou de volonté) pour lire, la participation à des activités avec le groupe de soutien d'éducation à domicile de votre coin ou le Symposium de l'AQED sont des lieux, des moments, où l'exemple parle de lui-même.

Si une rencontre formelle n'entre pas dans votre horaire, contacter une famille et s'organiser une petite rencontre sympatique où les enfants jouent pendant que les parents discutent (ou jouent aussi) est aussi bien appréciée.

J'ai entendu bien des parents dirent que malgré toutes les lectures (qui restent de la théorie), c'est une rencontre, une discussion, voir la réalité de la chose qui les a fait penché pour une décision ou une autre.

Que ce soit pour l'éducation à domicile, pour l'école alternative ou une autre école (privée, vocation particulière, ...), une visite vaut mille mots!
avatar
La louve

Messages : 395
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : la Petite Nation en Outaouais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Caroline le Mar 22 Déc 2009, 00:05

Nous devions rencontrer le groupe de soutien ici en décembre, mais malheureusement, j'ai attraper la gastro cette journée-là!

J'attends que le temps des fêtes passe pour aller à une rencontre. Ça, il me l'a demandé de lui-même!

Aujourd'hui, il m'a semblé plus réceptif. M'a peut-être finir par le gagner! Wink
avatar
Caroline

Messages : 928
Date d'inscription : 12/12/2009

http://www.parentzie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dilemme du siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum