Réflexion sur les devoirs obligatoires

Aller en bas

Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2011, 23:15

Un bel article sur les devoirs imposées aux enfants après l'école. L'auteur dénonce cette pratique qui sert à masquer l'incompétence des professeurs et des fontionnaires du Ministère de l'éducation.

Cet extrait est inspirant:

Revenons à la base: choisissons collectivement ce qu’il y a de mieux pour nos enfants.

Terrassons le cancer des devoirs, le soir.

Faisons collectivement confiance à nos enfants. Laissons-les s’intéresser aux milles sphères de la vie qui ne sont jamais (ou rarement) abordées, dans nos écoles.

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, qui se réalisent et qui ont une motivation naturelle pour un sujet qui les passionne. En redonnant leur temps libre à nos enfants, nous leur prouvons que nous croyons en eux. En les condamnant aux devoirs, nous donnons raison aux technocrates inhumains qui multiplient les règles tatillonnes qui sont censées encadrer chaque petite seconde de nos vies.


Bonne lecture!

http://blogue.educationquebec.com/2010/11/18/les-devoirs-en-tant-que-cancer-scolaire-et-social/


Dernière édition par Mamannie le Ven 11 Mar 2011, 00:55, édité 1 fois (Raison : lien!!!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Tchintcha le Ven 11 Mar 2011, 00:13

Le lien? Wink
avatar
Tchintcha

Messages : 2470
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Laurentides

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Invité le Ven 11 Mar 2011, 00:54

Fidèle à moi-même...j'ai encore oublié un lien... Rolling Eyes

Le voici: http://blogue.educationquebec.com/2010/11/18/les-devoirs-en-tant-que-cancer-scolaire-et-social/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Quinoa le Ven 11 Mar 2011, 10:44

Cet article me choque au plus haut point Evil or Very Mad Je suis enseignante de formation et j'en ai "ras le pompom" des préjugés à notre endroit ... mais bon je viens juste de débatre de ce sujet ailleurs et pas vraiment envie de recommencer (ou continuer)

Sachez seulement que je ne retournerai pas dans la profession en partie à cause des préjugés (il y en a beaucoup dans le texte) et de la piètre opinion qu'on les gens des enseignants en général. Les enseignants ne sont pas tous des imcompétents bornés qui ne travaillent que pour la paye ... malheureusement on dirais que tout le monde le pense Sad
avatar
Quinoa

Messages : 322
Date d'inscription : 16/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Gege le Ven 11 Mar 2011, 11:08

Quinoa,
Je n'ai pas encore lu le texte en lien. Mais je veux juste te dire que je suis issue d'une famille d'enseignants et je me rappelle quand j'étais petite comment ce rôle était valorisé. Puis, en tant que parent, d'envoyer mes enfants dans une école "normale" a été un gros deuil par opposition à d'autres écoles qui offraient une pédagogie plus alternative ou encore l'école à la maison. Tout ça, c'était AVANT que mes enfants ne fréquentent l'école. Depuis le début de leur vie scolaire, je me suis impliquée dans ce milieu de vie comme parent à différentes sphères. J'y rencontre à chaque fois des personnes passionnées et aimantes des enfants. Je crois que c'est un peu comme le système de santé, ce ne sont pas les personnes qui font l'imperfection du système mais bien le système. Les enseignants font face à de dures réalités aujourd'hui en plus du désengagement de plusieurs parents qui s'attendent à ce que l'école élève leurs enfants. Les enseignants ont de moins en moins de liberté à utiliser des méthodes éducatives originales. Les enseignants traversent le vortex des premières années où les contrats à court terme finissent par tuer la passion et la motivation.
Moi, c'est de côtoyer les enseignants et d'apprendre à les connaître qui me font sentir en paix d'envoyer mes enfants à l'école. C'est facile de critiquer un système quand on choisit de rester en dehors. Quand on rentre dedans on finit par avoir une meilleure vision.
En ce qui a trait au débat sur les devoirs, je dois par contre préciser que j'ai jusqu'ici rien ne m'a prouvé leur utilité. Loin d'être un combat, mais j'avoue que parfois on aurait mieux à faire. L'école nous enlève tellement de temps avec nos enfants déjà, que je suis certaine qu'on pourrait utiliser à meilleur escient ce temps pour développer d'autres aptitudes et intérêts chez nos enfants qui ne peuvent pas être abordées par l'école telle qu'elle est actuellement.
I love you
avatar
Gege

Messages : 836
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 38
Localisation : Mont-Joli

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Gege le Ven 11 Mar 2011, 11:14

Ouf, j'avoue que viens de lire l'article, et bien que je suis d'accord avec l'auteur sur le fond, le ton est extrêmement dur envers ceux et celles qui sont sur le terrain et qui essaient parfois de faire des miracles avec pas grand-chose.
avatar
Gege

Messages : 836
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 38
Localisation : Mont-Joli

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Invité le Ven 11 Mar 2011, 11:22

Quinoa: J'ai posté bien rapidement mon lien sans vraiment émettre mes opinons...Désolée de t'avoir blessée.

Tout d'abord, j'ai cité un passage où on parle de faire confiance aux enfants et aux belles choses qu'ils peuvent apprendre après l'école. Il y a des études qui démontrent que les devoirs n'augmentent pas la réussite scolaire au primaire. Au contraire, les devoirs s'ajoutent à la charge de travail de la journée et empêchent les enfants de jouer et relaxer. Cette réflexion m'inspire dans le quotidien avec mes enfants à leur offrir une plus grande liberté d'apprentissage.

Je ne crois pas que tous les professeurs sont incompétents. L'incompétence et le désintérêt est partout, mais l'impact est plus grand quand ça touche l'avenir des enfants.
Je crois que la charge de travail imposée aux familles par les devoirs peut mener au désintéressement pour l'apprentissage. Quand on force trop, l'intérêt diminue...Je suis certaine que tu l'a déjà observé.
Pour moi, il est clair que la structure scolaire est en grande partie responsable des piètres résultats que nous connaissons tous (décrochage, piètre maîtrise du français). Je crois qu'il faut une véritable passion pour devenir enseignant dans le système actuel puisque peu de mesures sont mises en place pour soutenir les enseignants, les élèves et leurs idéaux...

Aussi, je guide mon fils dans ses premiers apprentissages et j'ai rapidement constaté qu'il faut être à l'écoute de ses intérêtes personnels pour avoir le meilleur de lui (concentration, passion, effort). Dans la structure scolaire, l'enfant doit suivre le chemin tracé par les adultes au détriment de ses passions...

Voilà!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Quinoa le Ven 11 Mar 2011, 14:16

En passant ce n'est pas la majorité des professeurs qui aiment donner des devoirs ... Lorsque j'ai commencé à enseigner en 2000 il y avait eu des revendications syndicales et les parents s'étaient plaint d'une mesure où les enseignants ne donnaient plus de devoirs ... Ils ont fait appel à la loi sur les mesures essentielles .... on a mis les devoirs au même titre que le rôle des infirmières, policiers et pompiers ce qui est totalement ridicule .... Par la suite, nous avons été beaucoup surveillé par les directions d'école ... Ils vérifiaient si nous respections la loi en donnant bien des devoirs aux élèves ....

En tant qu'enseignant donner des devoirs demande beaucoup de gestion et c'est beaucoup plus simple de ne rien donner. Il faut pévoir du temps en fin de classe pour l'expliquer (temps qu'on ne peut passer sur la matière) en étant conscient que certains élèves ne comprendront pas ce qui est demandé (ceux qui ont besoin d'un aide plus personalisée). Il faut ensuite vérifier que ces devoirs ont été faits et les corriger ... alors dire que ce sont des profs imcompétents qui donnent des devoirs je trouve que c'est pousser un peu fort ...

Je suis en accord sur le fond que les devoirs ne sont pas nécessairement utiles sur une base quotidienne. C'est le ton et le mépris envers la profession enseignante qui m'est resté en traver de la gorge ce matin.

avatar
Quinoa

Messages : 322
Date d'inscription : 16/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Gege le Ven 11 Mar 2011, 14:31

Je trouve cela ridicule. Les enseignants ont souvent été victimes de lois spéciales ou autres les empêchant de faire valoir leurs droits et points de vue. Je met au défi quiconque que ce soit de venir passer une semaine dans la peau d'un enseignant et ensuite de dire qu'ils se pognent le c...
Quinoa: C'est énorme la gestion des devoirs! Souvent quand je pense aux activités d'enrichissement ou au soutien aux éleves qui en ont besoin qui pourraient être offerts, je me demande: qui gagne quoi dans les devoirs? Si les études démontrent que l'enfant n'y gagne pas grand-chose, que c'est une charge de travail énorme pour l'enseignant, qui veut que cette pratique se poursuive? Comment en tant que parent amener ce débat sans avoir l'air de celle qui veut pas aider son enfant et regarder la tivi à la place? (comme un commentaire du billet)
avatar
Gege

Messages : 836
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 38
Localisation : Mont-Joli

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Quinoa le Sam 12 Mar 2011, 11:38

Je tenais juste à préciser que ce n'est pas vos propos à vous que je trouve blessant mais le ton et les termes utilisés dans l'article
avatar
Quinoa

Messages : 322
Date d'inscription : 16/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Caroline le Jeu 17 Mar 2011, 22:59

Effectivement, les devoirs, c'est un problème de parents bien plus que de profs! C'est les parents qui veulent ça et c'est dans bien des cas, la seule façon d'impliquer un peu les familles dans l'éducation des enfants. Et le pire là dedans, c'est que souvent, les devoirs, c'est l'éducatrice qui les fait avec les flos... Entk!

J'ai une amie enseignante qui me raconte comment la majorité des parents sont désintéressés de l'éducation scolaire de leur enfant. C'est le rôle de l'école et on s'en lave les mains.

Vous voulez réduire le taux de décrochage? Bien occupez vous de vos enfants bon sang!
avatar
Caroline

Messages : 928
Date d'inscription : 12/12/2009

http://www.parentzie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur les devoirs obligatoires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum