Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Aller en bas

Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Message par Andréann le Ven 24 Juin 2011, 23:06

Voici le texte que j'ai écris pour la revue de la maison des naissances Colette-Julien, En attendant Bébé.

Une petite voix me demande des céréales. Il est 6h45 dans le salon de ma mère, où notre petite famille à fait dodo en prévision de la journée... Après une deuxième phase latente la veille, ma sage-femme me suggère de rester près de la maison de naissance. Ma mère, qui a la charge de garder ma plus vieille âgée de 25 mois à l'époque, habite à 2 rue de celle-ci.

Je me lève au prix d'efforts laborieux; mon dos qui a accumuler 9 mois d'inflammation n'en peut plus! Et je trotte tant bien que mal vers le garde-manger, ma petite fée sur les talons. Boite de cheerios à la main, je ressens la première contraction; vive, forte et intense, rien a voir avec celles de la veille. Le temps d'aller au réfrigérateur, une autre se fait sentir, puis une autre quelque minutes après. J'avise mon amoureux encore somnolant que je crois qu'aujourd'hui ça y est, et je cherche dans mon sac à couches le numéro de pagette de la sage-femme de garde, l'appelle.

Elle me dit qu'elle déjeune et s'en vient me voir chez ma mère. Après 10 minutes, mes contractions sont plus intenses et se rapprochent. Nous évaluons qu'il serait préférable de partir à la maison de naissance tout de suite... Je dis à tantôt à ma fille et embarque dans l'auto. Le trajet prend à peine 1 minute, et c'est une secrétaire un peu inquiète qui nous accueille, un lundi matin à 8h30. Je lui demande d'appeler la sage-femme pour lui dire qu'on est déjà ici, et j’entreprends le périple jusqu'au deuxième étage, m’arrêtant à chaque contractions, avec mon amoureux pour me soutenir derrière moi.

Quelque part dans le couloir du 2ième étage, j'entends ma sage-femme qui arrive. En entendant mes cris assez exclamatifs, elle s'en réjouit; c'est un très bon signe, qu'elle nous dit, avec un grand sourire sur le visage. Je franchis le seuil de « notre » chambre, la cigogne, et, quoi qu’étant arrivée vêtue et sans aucun souvenir de m'avoir effeuillée en route, c'est dans mon costume d'Ève que j'embarque sur le lit double. Ma sage-femme me suggère de m'installer à quatre pattes.

Les contractions sont très douloureuses, très intenses. Beaucoup plus, semble-t-il, que pour l'accouchement de ma fille, qui s'avait déroulé sur plusieurs heures. J'ai mal, j'ai de la misère à me calmer, me concentrer, et je dis plusieurs chapelets!

Histoire de m'encourager probablement, ma sage-femme m'offre de me faire un toucher, pour voir où on est rendu : Je suis dilatée à 7cm, pas mal plus stimulant que mon « petit 4 » d'hier! Aussi elle me propose de crever mes eaux et j'accepte. Après le flot de liquide écoulé, je me retourne instinctivement et m'étend sur le dos, mon amoureux à mes côtés, lui tenant la main. Et vient l'irrépressible envie de pousser. Et je pousse, sans arrêt me semble-t-il, pendant cinq grosses minutes!

En très peu de temps je peux toucher la tête et constater que bébé à des cheveux. Un dernier effort et Papa m'aide l’accueillir, et nous le déposons sur ma poitrine, petit être visqueux, à peine bleuâtre et plein de vie!

Après quelques secondes, je réalise que je ne sais pas encore son sexe, et bien, c'est un petit garçon cette fois-ci! Je délivre le placenta peu de temps après, et Papa coupe le cordon. Je mets bébé au sein sans problème et on appelle la famille pour leur annoncer la bonne nouvelle. Grande sœur arrive peu de temps après, en costume de bain, et regarde tout impressionnée le petit être que je tiens contre moi. Je lui dit que c'est son « bébé frère », qu'elle peut monter dans le lit avec nous et le prendre et lui donner des bisous. On aurait dit qu'on lui faisait le plus beau cadeau du monde, et c'est avec empressement, et non sans quelques coups involontaires, qu'elle vint coller son « bébé frère » .

Totalement épuisée, totalement brûlée, sale et collante, je savoure se moment de pure bonheur où ma petite famille s'est nouvellement agrandie.
avatar
Andréann

Messages : 111
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 29
Localisation : Rimouski

http://demilunes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Message par Ale le Ven 24 Juin 2011, 23:14

Wow ! J'aimerais tant que mon deuxième accouchement soit aussi rapide et intense...
avatar
Ale

Messages : 1258
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 34
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Message par Quinoa le Sam 25 Juin 2011, 06:32

I love you
avatar
Quinoa

Messages : 322
Date d'inscription : 16/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Message par MyrtillesLou le Sam 25 Juin 2011, 09:43

C'est un beau récit.En effet rapide mais intence ton accouchement!
avatar
MyrtillesLou

Messages : 175
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 32
Localisation : Montréal

http://www.auberge-alternative.qc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Message par Joa le Sam 25 Juin 2011, 15:47

Wow, très beau récit Andréann. I love you
C'était qui tes sages-femmes ?
avatar
Joa

Messages : 117
Date d'inscription : 22/11/2010
Localisation : Bas St-Laurent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Message par Andréann le Sam 25 Juin 2011, 21:14

Johanne Berthiome et Isabelle Garneau m'ont suivis, mais c'est j'ai eu Christine à la toute fin I love you
avatar
Andréann

Messages : 111
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 29
Localisation : Rimouski

http://demilunes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Primeur; Histoire de mon 2ième accouchement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum